« New Deal » franco-allemand pour lutter contre le chômage des jeunes européens

Posté le 13 Mai 2013

Un « New Deal for Europe » pour lutter contre le chômage des jeunes via des crédits accordés aux entreprises vient d’être annoncé par les gouvernements français et allemands.

Le nom choisi pour ce plan par le ministre du travail Michel Sapin et son homologue allemande Ursula von der Leyen avait déjà été utilisé par Roosevelt dans les années 30 pour parler de son programme de redressement de l’économie. Aujourd’hui, le projet commun est porté par Paris et Berlin.

Au cœur du projet : la Banque européenne d’investissement qui  accorderait des crédits à hauteur de plusieurs milliards d’euros aux entreprises qui s’engagent à recruter ou à former des jeunes.

Ce plan franco-allemand viendrait renforcer « l’initiative pour les jeunes » de l’Union Européenne, annoncée par José Manuel Barroso, Président de la communauté européenne, le 2 mai dernier.

Dans le cadre du « New Deal for Europe », la BEI pourrait débloquer près de 60 milliards d’euros à prêter aux entreprises impliquées.

Le plan sera donc présenté à Paris le 28 mai 2013 lors d’une conférence organisée par  l’investisseur philanthrope germano-américain Nicolas Berggruen.