La Chambre Franco-Allemande accompagne des start-up européennes en France

Posté le 5 Mar 2018

La Chambre Franco-Allemande lance le programme Access2Europe permettant à des start-up européennes prometteuses d’accélérer leur développement en Europe et d’explorer des écosystèmes d’innovation majeurs en Allemagne, Espagne, Estonie et en France.

En tant que partenaire du projet en France, la Chambre Franco-Allemande accueillera ainsi en 2018 des start-up européennes dans le cadre d’un programme d’incubation à Station F. Les entrepreneurs participants bénéficieront non seulement d’un accès gratuit à un espace de travail pendant trois mois, mais aussi d’un accompagnement personnalisé : sessions de matchmaking, workshops ciblés et accès privilégié aux grands événements tech. La Chambre recevra également des délégations de start-up lors de « Discovery Tours » afin d’explorer l’écosystème d’innovation parisien.

S’inscrivant dans le programme Horizon 2020 de la Commission Européenne, Access2Europe rassemble par ailleurs les partenaires Cube (Berlin), Peninsula (Barcelone) et Tehnopol (Tallinn), qui proposeront chacun une offre similaire à des start-up françaises.

La scène start-up européenne est en plein essor, Paris et Berlin en tête de file des capitales européennes. De nombreuses start-up et entreprises de l’UE ont tout le potentiel pour devenir les chefs de file mondiaux dans certains secteurs de haute et moyenne technologie. Pourtant malgré les initiatives mises en place par certains Etats membres en vue de créer un environnement propice à l’innovation et à l’entrepreneuriat, start-up et scale-up rencontrent encore de nombreux obstacles dans leur développement sur le marché européen : obstacles réglementaires et administratifs, trop peu de possibilités de coopérer avec des partenaires commerciaux ou financiers ou avec des autorités locales et difficile accès au financement.

En effet, plutôt que de prospérer et de s’étendre en Europe et au-delà, trop peu de jeunes pousses européennes perdurent après la phase critique des deux-trois ans, et celles qui parviennent à se développer en entreprises de plus grande taille sont encore moins nombreuses. Beaucoup font également le choix de s’internationaliser hors d’Europe, bien souvent tentées par la Silicon Valley. Ceci alors même que le marché unique offre des marchés ambitieux, un savoir-faire technologique et de nombreuses opportunités commerciales dans ses multiples hubs digitaux et industriels.

Selon la Commission européenne, il pourrait y avoir jusqu’à un million de nouveaux emplois créés et jusqu’à 2 000 milliards d’euros ajoutés au PIB dans l’UE au cours des 20 prochaines années si la proportion de scale-ups correspondait à celle des États-Unis. La croissance de la productivité en Europe s’en trouverait améliorée. De plus, la définition de moyens pour soutenir l’expansion des start-ups bénéficierait également aux entreprises traditionnelles en les aidant à exercer leurs activités et à se développer au sein de l’UE.

Plus d‘informations :
www.access2europe.org
www.francoallemand.com/access2europe

Contact:
Friedemann Lotz
Lucia Scharpf
Manager de projet Access2Europe / Chambre franco-Allemande de Commerce et d‘Industrie

Source : Chambre Franco-Allemande du Commerce et de l’Industrie